Vivre après une rupture - Yumee

Comment mieux vivre après une rupture ?

Comment mieux vivre après une rupture, tourner la page et se préparer à vivre une nouvelle relation ? Voici 10 étapes essentielles pour vous reconstruire.

1ère étape

Quand on vit une rupture amoureuse, la première réaction est la surprise. Même si on s’y attend, on ne peut s’empêcher d’être surpris. 

« Quoi, alors c’est pour de bon ? »

Notez bien que même si on est celui ou celle qui a décidé la rupture, on peut vivre cet état émotionnel. C’est notamment le cas d’une personne qui ne peut pas faire autrement que de rompre. Elle déclenche la rupture et elle-même a du mal à croire qu’elle a pris cette décision.

2ème étape

La deuxième étape, qui peut être très courte, c’est l’euphorie avec des pensées qui ressemblent à : 

  • « ouais ! c’est génial, enfin je suis libre ! Bon débarras ! ».
  • « Maintenant, je vais pouvoir vivre ma vie ».
  • «  Enfin, je me sens revivre. »

Cette euphorie vient du sentiment de liberté qu’on ressent soudainement. Comme si on pouvait enfin faire ce que l’on veut sans devoir dépendre d’une autre personne.

On peut mieux comprendre cela si on prend en considération l’ambiance qui règne au sein de couple juste avant la rupture. De plus, quand on est en couple, le besoin de composer avec l’autre ressemble parfois à une perte de liberté.

Et la rupture nous permet de retrouver cette liberté. C’est à ce moment là qu’on se remet soudainement à sortir avec d'autres célibataires, qu’on se fait beau (belle) pour afficher notre disponibilité aux autres. Certains vont mêmes sur les sites de rencontres.

Par ailleurs, parfois ce sentiment d’euphorie est renforcé par de l’auto persuasion qui consiste à se rassurer sur le fait que la rupture est la meilleure chose qui pouvait nous arriver. Ca nous donne l’impression que nous ne sommes pas une victime puisque c’est notre choix…même s’il nous a été imposé.

3ème étape

La troisième étape, c’est le déni avec des pensées comme :

  • « Ce n’est pas possible, comment a-t-il pu ou a-t-elle pu ? Je ne le crois !»
  • « C’est un cauchemar ; ça va s’arrêter ! »
  • «  Je n’aurais pas dû rompre ; il faut revenir en arrière. »

C’est la phase au cours de laquelle on refuse ce qui vient de se passer. Cette rupture, déclenche (ou ravive) un sentiment d’abandon qui est insupportable. Et c’est la raison pour laquelle, on a juste envie que tout redevienne comme avant.

4ème étape

La quatrième étape, c’est la colère. C’est le moment où les noms d’oiseaux ressortent :

  • « Enfoiré(e), minable, sale c…. »

La colère est le signe qu’on se sent prisonnier(e) d’une situation qu’on n’a pas voulue. Et cela nous enrage : comment l’autre a-t-il (elle) pu nous imposer cela.

C’est le moment de reproches et des critiques. C’est clairement la façon de dire à l’autre qu’il (elle) est responsable de la situation

5ème étape

La cinquième étape c’est la marchandage. On règle les comptes : financiers, mobiliers, immobiliers, gardes d’enfants, … On ressort tous les vieux dossiers.

C’est là qu’interviennent les chantages pour forcer l’autre à accepter des conditions impartiales : nos conditions. La colère de la phase précédent est toujours présente et là nous sommes dans une logique gagnant-perdant.

C’est pour cela que, chez beaucoup de parents, le sort des enfants est moins important que de faire souffrir l’autre parent.

Le marchandage se combine souvent au harcèlement pour « mettre la pression » sur l’autre et le (la) forcer à abdiquer.

Ces deux dernières phases sont plus longues que les précédentes. Et c’est ce qui fait qu’un divorce va durer plusieurs années.

6ème étape

La sixième étape, c’est la dépression ou tristesse profonde. 

Cette phase ne peut vraiment démarrer que lorsqu’on a enfin fini de se disputer dans les deux phases précédentes. 

Dans cette phase de tristesse profonde, on a compris que la séparation est une rupture définitive mais on ne l’a pas encore vraiment acceptée. Et on ressent le vide profond de devoir vivre seul(e).

C’est aussi le moment où on se sent nul(le). On a l’impression que plus personne ne nous aimera. Nous n’avons pas réussi notre couple précédent…c’en est fini pour nous… 

On broie du noir et on voit tout de façon négative. C’est aussi le moment où on tombe dans les excès : soit on ne mange plus rien, soit on dévore pour compenser.

C’est là que les addictions aux boissons, aux chocolats, à la cigarette tentent de nous faire oublier la réalité de notre situation.

Cette phase aussi peut être très longue. On peut rester reclus(e) chez soi pendant des mois à se morfondre sur son sort. La durée dépend de la capacité de résilience de la personne et de l'aide qu'elle reçoit de son entourage. Là aussi, un coach diplômé et expérimenté est une ressource très utile pour sortir de l’ornière.

7ème étape

La septième étape, c’est l’acceptation. On sait qu’on ne reviendra plus en arrière et qu’il faut donc vivre avec et se reconstruire sans l’autre. Nous passons alors d’une attitude belliqueuse que nous avions dans la phase marchandage à une attitude de négociation avec l’autre.

A ce moment là, si des choses sont encore à régler avec l’ex, on n’est plus dans une logique gagnant-perdant mais dans une logique gagnant-gagnant. Les relations entre les deux ex sont apaisées. On est plus enclin à chercher des compromis qui arrangent tout le monde.

8ème étape

La huitième étape, c’est le pardon. Pardon pour soi, pardon pour l’autre. C’est le moment où on abandonne les désirs de vengeance et que la rancune disparaît définitivement.

On ne considère plus l’ancienne relation sous l’angle des fautes de l’un ou de l’autre, mais comme une expérience où chacun a partagé des responsabilités. On est prêt à accueillir sa part de responsabilité, celle  qu’avant on rejetait en bloc sur l’autre.

C’est le moment idéal pour comprendre comment l’autre a été un révélateur de soi-même. On est alors en mesure de s’approprier ses zones d’ombres personnelles sur lesquelles il est nécessaire de travailler pour éviter de répéter le même schéma dans la prochaine relation.

L’autre nous a donc aidé à mieux se connaitre soi-même. Nous devrions lui être reconnaissant(e) de cela. Bien sûr dans certains cas, l’autre a eu des comportements inexcusables voire répréhensibles. Et il ne s’agit pas de renoncer à son droit légitime de réparation mais juste de comprendre quelle part de nous a contribué à tout ce qui s’est passé.

Cette phase est ultra importante pour sa propre construction. Et il est essentiel de se faire accompagner par un professionnel pour :

  • bien comprendre le rôle qu’on a joué dans cette ancienne relation
  • décider des changements qu’on veut implémenter pour ne plus refaire les mêmes erreurs
  • mettre en action ces changements quand une nouvelle relation démarre

Car le coaching c'est la mise en pratique par l'action ! La démarche est orientée solutions.

9ème étape

La neuvième étape, c’est celle où on donne du sens à cette rupture. Et comment elle s’intègre dans notre histoire de vie plus globalement. 

On prend du recul. C’est le moment où on se dit que cette histoire devait forcément arriver parce que…

10ème étape

Enfin la dixième étape c’est le cadeau caché. Celui qu’on n’aurait jamais eu si cette rupture n’avait pas eu lieu.

Ca peut-être une nouvelle rencontre, un déménagement, un nouveau travail… On ne prend conscience de ce cadeau caché que bien après l’avoir reçu.

Conclusion

Dix étapes, ça prend un certain temps. Ce ne se règle pas en 1 semaine ou 1 mois.

C’est un véritable parcours qui se joue à travers en dix étapes. L’expérience vécue à travers chacune permet de passer à la suivante.

On ne peut pas faire l’impasse sur une étape et passer directement à la suivante.

Il arrive même parfois qu’on revienne sur une étape qu’on croyait avoir complètement parcourue, alors qu’en réalité on a sauté des détails. Par exemple, certain(e)s, en espérant aller mieux, brulent des étapes et passent directement à une nouvelle relation. Malheureusement, elle sera de courte durée ou alors conflictuelle pour l’un ou pour les deux dans le couple.

En effet, tant qu’on n’a pas compris notre part de responsabilité (étape 8) ni mis en place certains changements chez soi, on va recommencer une histoire à l’identique de la précédente.

Ou alors, tant qu’on n’a pas évacué la colère (étape 4) ni marchandé (étape 5) avec l’ex, la nouvelle relation servira de bouc-émissaire sur qui on risque de déverser ses rancoeurs.

Et plus la relation a été longue, plus le temps nécessaire pour traverser complètement toutes les étapes sera long. Il faut donc s’armer de patience.

Cependant, il existe des méthodes pour mieux vivre chacune de ces étapes et les raccourcir. Nous en reparlerons dans de prochains articles. 

Faites-vous coacher pour aller mieux !

Face à la difficulté, ne restez pas seul(e). Un coaching vous aide à mieux vivre chacune des étapes et vous prépare à votre prochaine relation.

Grâce à un coaching, vous :

  • Vivez mieux votre rupture
  • Raccourcissez les temps pour chaque étape 
  • Evacuez les rancoeurs
  • Préservez les relations avec vos proches
  • Tournez la page sereinement
  • Préparez votre prochaine relation

90% des coachés estiment avoir atteint ou dépassé leurs objectifs

Vous avez aimé cet article, faites-en profiter vos amis.

Partagez !

Pour recevoir nos quiz, nouveaux événements et articles.

Vous avez une question ?

Laissez-nous votre message :

Suivez-nous !

Bruno RASCHETTI

Je suis un passionné de la relation humaine. Et quand, grâce à moi, deux proches peuvent dépasser leurs craintes et enfin établir une relation de qualité, alors je me sens utile. C‘est le service que j’ai envie de rendre au plus grand nombre en publiant sur Yumee.fr.