Comment reconnaitre le bon partenaire ? - Yumee

Comment reconnaitre le bon partenaire ?

Comment découvrir le bon partenaire avec Yumee.fr

À la fin de notre vie, les moments qui auront marqué notre existence seront ceux qui auront été remplis d'amour. 

On croit choisir la personne avec qui on a envie de sortir voire de fonder une famille…mais c’est faux. En réalité, ce choix nous est orienté par notre enfance.

Les parents que nous avons eus nous prédisposent à être attiré par un certain type de femmes ou d’hommes.

L’amour s’apprend dans l’enfance

Quand nous sommes nés, nous avons connu l’amour de 4 façons :

  1. La façon dont notre mère nous a aimé.
  2. La façon dont notre père nous a aimé.
  3. La façon dont notre mère a aimé notre père. 
  4. Et inversement.

Nos parents nous ont aussi appris à parler avant d’aller à l’ école : moi ça a été le français. Et ensuite, on a amélioré notre matière grâce à d’autres enseignants.

Et, en général, on a même appris une 2ème voire une 3ème langue.

Avec l’amour, c’est le même raisonnement. C’est comme une langue. J’ai appris comment aimer et être aimé en observant mes parents.

Puis ensuite, après eux, c’est la vie et mes relations successives qui ont complété leurs enseignements, parfois avec douleurs. 

L'amour n'a pas d'autre but que de nous apprendre, à travers la relation, à mieux nous connaître et à devenir meilleur.

Nos parents sont parfois défaillants

Le problème c’est qu’il arrive parfois que nos parents soient fragiles, déprimés, en colère… vulnérables. Et donc, pas prêts à donner de l’amour ou de la tendresse à un enfant ou même entre eux. 

Et là, c’est la catastrophe ! Car ils nous apprennent, involontairement, comment faire pour « mal aimer » une autre personne…voire « la maltraiter ».

Et en plus, le deuxième effet, c’est que ce manque d’attention qu’on a eu dans notre enfance a créé en nous un manque d’amour associé à une faible image de soi qu’on va trainer toute notre vie (ou presque). 

Tant qu’on n’aura pas changé cela, on va donc tenter de combler ce manque d’amour originel avec des partenaires « inappropriés » qui surement auront leurs propres carences d’amour à combler.

C’est pour cela qu’il est essentiel de s’aimer soi-même et d’être convaincu qu’on mérite d’être aimé(e) avant de se mettre en couple. 

Tant qu'on ne s'aime pas suffisamment soi-même, on s'investit dans des  relations qui seront sources de difficultés. 

Comment on choisit ses partenaires amoureux

Donc, au départ, on choisit ses partenaires amoureux en essayant de reproduire le modèle de relation qui nous a été enseigné : celui de papa et maman. Et de préférence avec quelqu’un qui nous rassurera sur notre valeur (l’estime de soi).

Sauf que, parfois, là où on espérait trouver de l’amour et de l’attention, on trouve une personne qui nous délaisse ou qui s’en prend à nous. Comme un de ses deux parents le faisait avec l'autre parent ou l'enfant que nous étions.

Ensuite…soit on reste en couple en souffrant. Soit on décide de rompre.

Sur la route de l'amour on prend souvent des chemins de traverse. Et on se perd.

L’amour chimique au début d’une relation

Au début d’une relation, l’attirance entre deux personnes est purement chimique… Elle n’est pas raisonnée ou logique. Elle est euphorique ! 

On fonce tête baissée dans la relation car on est convaincu que le partenaire est le bon.

Car justement, il (elle) nous donne l’impression qu’il (elle) comble ce déficit d’amour que nous trainons depuis l’enfance ! C’est génial ! Fonçons !

La clé pour reconnaitre si c’est le bon partenaire

Malgré ce comportement impulsif, je vais tout de même vous donner une clé qui va vous aider à garder la tête froide. La voici …

Observez-vous quand vous êtes avec ce partenaire. Si vous êtes en train de jouer un rôle, c’est que quelque chose ne va pas dans la relation. Soit chez vous soit chez l’autre. Et ça doit vous alerter que vous démarrez quelque chose qui n’est pas sain…puisqu’un jour, les vraies personnalités reprendront leurs places. Et que la relation initiale va donc changer… Quand chacun va s’apercevoir que l’autre est une autre personne.

Une relation qui échoue n'est pas un échec. Car elle vous a appris à mieux vous connaître et vous a préparé à la prochaine relation.

La bonne personne

La bonne personne, c’est celle avec qui on est bien en étant soi-même dès le départ. Car cette authenticité relationnelle est la preuve que, tous les deux, vous vous permettez de :

  • Vous dire les choses, 
  • Montrer vos imperfections,
  • Ne pas avoir peur de ce que l’autre pense, 
  • Ne pas se sentir jugé par l’autre, 
  • De s’accepter soi-même comme on est, 
  • D’accepter l’autre comme il (elle) est sans vouloir le (la) transformer

Et surtout d’avoir un niveau d’estime de soi qui vous met l’un et l’autre à l’abri des variations d’humeurs intempestives qui vont du mutisme à la colère. Car c’est cela qui est source de beaucoup de conflits dans les couples.

Conclusion 

Vous l’avez compris, encore une fois, l’estime de soi est la clé qui vous permet de mieux choisir vos partenaires amoureux. Ainsi d’ailleurs que vos partenaires amicaux ou professionnels…

Quel que soit votre niveau d’estime de soi, continuez donc à le faire grandir. Surtout s’il a été malmené dans votre enfance. 

Et puis, si vous êtes en couple depuis longtemps, une bonne estime de soi, c’est ce qui vous permettra d’avoir une relation épanouissante.

Donc, pour savoir où vous en êtes avec l’estime de soi, demandez-vous si :

  • vous faites souvent passer les autres avant vous
  • vous jouez un rôle quand vous êtes avec d’autres personnes
  • vous vous sentez jugé(e) par les autres
  • vous accordez « trop » d’importance à ce que les autres pensent de vous

Lisez également 5 clés pour avoir une belle relation et Est-ce la bonne personne pour vous ? pour avoir d'autres clés qui permettent d'être heureux.

Pour reconnaitre facilement la bonne personne, affûtez votre intuition et travaillez sur votre "estime de soi".

Face à la difficulté, ne restez pas seul(e). Un coaching vous aide à accélérer votre transformation. Et ça vous donne de l'assurance dans vos relations avec les autres.

Grâce à un coaching, vous :

  • Vivez mieux vos relations
  • Accélérez vos changements 
  • Apprenez des techniques
  • Gagnez des ressources
  • Développez votre confiance
  • Appréciez mieux votre vie

90% des coachés estiment avoir atteint ou dépassé leurs objectifs

Vous avez aimé cet article, faites-en profiter vos amis.

Partagez !

Pour recevoir nos quiz, nouvelles videos et articles, abonnez-vous !

Vous avez une question ?

Laissez-nous votre message :

Suivez-nous !

Bruno RASCHETTI

Je suis un passionné de la relation humaine. Et quand, grâce à moi, deux proches peuvent dépasser leurs craintes et enfin établir une relation de qualité, alors je me sens utile. C‘est le service que j’ai envie de rendre au plus grand nombre en publiant sur Yumee.fr.