Comment être heureux grâce à la gratitude - Yumee

Comment être heureux grâce à la gratitude ?

Pratiquer la gratitude avec Yumee.fr

Semez de la gratitude et vous récolterez du bonheur. 

Entre la tristesse et le bonheur il y a toute une gamme d'états qui sont à l'origine de nos humeurs c’est à dire nos chagrins ou de nos joies. C'est un peu le sentiment en arrière-plan qui conditionne notre façon de percevoir le monde. Et de cette perception naissent nos émotions.

Pratiquer la gratitude ou le remerciement oriente notre esprit. Il va donc se focaliser sur ce qui va bien. Ca permet de sortir du cercle vicieux qui consiste à ne voir que des problèmes encore et encore tant qu'ils ne sont pas résolus.

Alors qu'avec la gratitude, on n'oublie pas les problèmes, mais on sait aussi voir ce qui va bien. Et ça, ça nous permet de d'avoir une bonne humeur et de percevoir l'avenir avec plus d'optimisme.

Notre gratitude est suscité par notre humeur.

Je vous donne un exemple pour bien comprendre.

Si vous regardez un film triste comme « La vie est belle » ou « Le patient anglais » ou « Sur la route de Madison »…vous vous fabriquez une humeur triste.

Donc, à la fin d'un de ces films, vous verrez plus facilement que le ciel est gris, qu’il pleut ou les choses cassées autour de vous. Comme si votre humeur était temporairement en dépression. Et vous n'aurez aucune gratitude pour rien. Au contraire, vous pourriez même avoir du ressentiment.

Alors que si vous regardez « Good Morning England » ou « Le Fabuleux destin d’Amélie POULAIN » ou « la Mélodie du Bonheur », vous serez plein de joie et aurez envie d’embrasser la première personne venue. Vous déborderez alors de gratitude et de bonnes intentions.

Donc, vous pouvez conditionner votre humeur qui elle-même conditionne votre capacité à avoir de la gratitude envers le monde qui vous entoure.

Quand j’ai vu en 1995 le film "Forest GUMP", j’ai été bouleversé. Je trouvais qu’il y avait tellement d’humanité et de bonté dans le personnage de Forest que j’étais soudainement rempli de générosité et d’altruisme. J’avais abaissé toutes mes barrières qui faisaient, qu’en général, j’ai une tendance naturelle à me tenir à distance des autres. En sortant du cinéma, j'avais envie d'embraser tout le monde.

Vous voyez donc que, suivant notre humeur, on a deux façons possibles de voir le monde.

La vie c'est comme une boite de chocolats : il y a des morceaux meilleurs que d'autres. 

1ère façon : Je vois le monde avec agacement et nostalgie

C'est quand nous voyons le verre à moitié vide. Par exemple quand je tombe en panne d'essence, je vais pester contre cette voiture et oublier tous les services qu'elle m'a rendus.

Autre exemple : à la première critique que me fera mon ami, je serai vexé… Donc bloqué car je n'aurai plus d'autre focus que sur cette critique.

Souvenez-vous de la dernière fois où vous avez été en colère… Et de la façon dont vous considériez alors les gens et les événements. Vous étiez surement remonté contre votre problème mais surement aussi contre d’autres personnes…

Quand on voit le verre à moitié vide, tout nous paraît aller de travers. On est fatigué, nostalgique, énervé ou inquiet...

Quand je vois le verre à moitié vide, tout devient laid et méchant. J'ai peur des autres. L'avenir est bouché ; je me referme.

2ème façon : Je vois le monde avec de la joie

Quand notre esprit est rempli de joie, on a une tendance à voir le verre à moitié plein. C’est à dire que tout ce qui nous entoure nous semble beau, accessible et positif. Et inversement : quand on se focalise sur le positif, on est moins impacté par les tracas quotidiens. C’est notamment dans cet état d’esprit qu’on a confiance en soi, confiance dans les autres et dans l’avenir.

Dans ces moments là, nous sommes souriants et notre joie intérieure se voit à l’extérieur. C’est d’ailleurs pour cela que nous devenons « attractifs ». Donc si vous voulez augmenter votre capital attraction, que ce soit pour des raisons privées ou professionnelles, remplissez votre verre avec de la joie à ras-bord.

Sur la planète joie, tout le monde est beau.

Vous préférez être heureux ou mélancolique ? 

Si vous en aviez la possibilité, vous préfèreriez être heureux ou être mélancolique ?

Je ne prends pas trop de risque en supposant que vous préfèreriez être heureux. Car, en réalité, c’est le but plus ou moins conscient que nous cherchons tous à atteindre.

Et bien pour être heureux, il faut se conditionner pour voir le verre à moitié plein comme quand vous venez de regarder un film qui vous a inspiré de la joie et de l’amour. Et que vous ressortez du cinéma plein d’énergie.

Comment se conditionner ? Et bien avec une technique très simple : pratiquer la gratitude ou le remerciement. Car à chaque fois que vous remerciez, vous vous focalisez sur la partie à moitié pleine du verre.

Remercier pour quoi ? Et bien pour tout ! Quand ? A chaque fois que c’est possible. Qui ? Vous-même d’abord, puis les éléments de la nature si vous y êtes sensibles…les gens que vous aimez, ceux qui vous aident...

Moi par exemple, je suis reconnaissant quand je vois un joli lever ou coucher de soleil car c’est une chance que certains n’ont pas. Je suis reconnaissant d’avoir une maison où je me sens à l’aise. 

J’ai de la gratitude d’avoir des gens que j’aime et qui m’aiment autour de moi. J'ai de la gratitude pour vous qui me lisez ou me regardez.

En fait, là où vous êtes maintenant, tournez la tête à droite puis à gauche…et vous trouverez plein de raisons d’avoir de la gratitude.

Conclusion 

On dit que le bonheur ne tient qu’à un fil. Ce  que j’entends dans cette maxime c’est que le bonheur peut disparaitre du jour au lendemain… C’est justement une façon de voir le verre à moitié vide.

Il ne tient qu’à nous de remplir ce verre. Ayez très souvent de la gratitude envers les gens, les objets, les événements. Et vous verrez que votre rapport au monde va changer, que vous serez beaucoup plus heureux et que les gens vont être attirés par vous.

Lisez également Transformer sa peur d’agir en envie de faire et 5 clés pour avoir une belle relation pour avoir d'autres clés qui permettent d'être heureux.

Le bonheur est à la portée de chacun dès qu'on développe des qualités spécifiques. .

Face à la difficulté, ne restez pas seul(e). Un coaching vous aide à accélérer votre transformation. Et ça vous donne de l'assurance dans vos relations avec les autres.

Grâce à un coaching, vous :

  • Vivez mieux vos relations
  • Accélérez vos changements 
  • Apprenez des techniques
  • Gagnez des ressources
  • Développez votre confiance
  • Appréciez mieux votre vie

90% des coachés estiment avoir atteint ou dépassé leurs objectifs

Vous avez aimé cet article, faites-en profiter vos amis.

Partagez !

Pour recevoir nos quiz, nouvelles videos et articles, abonnez-vous !

Vous avez une question ?

Laissez-nous votre message :

Suivez-nous !

Bruno RASCHETTI

Je suis un passionné de la relation humaine. Et quand, grâce à moi, deux proches peuvent dépasser leurs craintes et enfin établir une relation de qualité, alors je me sens utile. C‘est le service que j’ai envie de rendre au plus grand nombre en publiant sur Yumee.fr.