12 indices pour reconnaitre une relation toxique (4/4) - Yumee

Comment reconnaitre une relation toxique…et agir ? (4/4)

Reconnaitre relation toxique #4

Voici 12 indices pour reconnaitre une relation toxique. Et des solutions à chaque fois pour vous en sortir ou pour aider un(e) ami(e) à s’en sortir.

Si vous êtes directement concerné(e) par une relation toxique, n’espérez pas que votre partenaire change spontanément. 

Ca n’arrivera jamais ! C’est à vous de prendre en main votre bien-être.

Si c’est un(e) ami(e) qui est concerné(e), vous pouvez intervenir, mais c’est très délicat car cette personne n’est souvent pas consciente de sa situation ou, en tout cas, sous l’influence de son/sa partenaire toxique..

Donc, si vous voulez l’aider, soyez prudent(e) et adaptez votre démarche à son degré de dépendance à l'autre.

Ce sujet me touche personnellement car j’ai, moi-même, expérimenté en tant que victime des relations malsaines.

Ce que j’ai compris à la fin de ces relations, c’est que je ne prenais pas assez soin de moi…pour faire passer d’abord les besoins et les envies de ces partenaires toxiques.

Et, à la fin de ces relations, j’étais à chaque fois révolté de m’être laissé embarqué. Mais j'ai beaucoup appris sur moi et sur les autres.

Cette série de quatre articles est donc empreinte, en partie, de mes expériences personnelles.

Mon objectif est de permettre aux victimes potentielles de reconnaitre une relation toxique…et de leur insuffler assez de force pour en sortir.

Indice n°1 - Vous vous sentez mal

Indice n°2 - Il / elle vous coupe de vos amis, famille

Indice n°3 - Vous changez vos activités, habitudes

Indice n°4 - Vous pensez comme lui (elle)

Indice n°5 - ​Il (elle) est jaloux(se)

Indice n°6 - Il (elle) contrôle la relation (et donc vous !)

Indice n°7 - Vous êtes dépendant(e) émotionnellement

Indice n°8 - Vous n’arrivez pas à dire NON

Indice n°9 - Il (elle) se comporte mal avec les autres

Indice n°10 - Vous vous demandez toujours ce qu’il (elle) a voulu dire

Si ce qu’il (elle) vous dit n’est pas souvent clair et que vous ne savez pas quoi faire, ce n’est pas bon signe. Surtout si vous n’osez pas lui demander des précisions.

Voici une histoire pour clarifier : c’est une mère juive qui offre deux cravates à son fils. Une bleue et une rouge. Le lendemain matin, il ne sait pas s’il doit mettre la bleue ou la rouge. Il choisit finalement la rouge. Quand sa mère le voit, elle lui dit : « pourquoi, tu n’aimes pas la bleue ? ».

Le fils était dans un choix paradoxal avec sa mère. Quoi qu’il choisisse, il avait tort !

S’il avait mis la bleue, sa mère lui aurait dit « Pourquoi, tu n’aimes pas la rouge ? ».

Ne pas être clair est une technique de manipulateur (trice). Car si vous suivez ses instructions qui ne sont pas claires et que vous échouez, ça sera toujours votre faute ! Pas la sienne car vous n’aurez simplement pas compris ce qu’il (elle) avait voulu vous dire. 

Et il (elle) utilisera la culpabilisation ou la honte qui en résulte pour vous manipuler.

NB : 

  • Quelqu’un qui n’est pas clair n’est pas toujours un manipulateur.
  • Un manipulateur est toujours quelqu’un qui n'est pas clair.

Solutions

Si vous êtes dans cette situation :

Demandez des clarifications quand vous ne comprenez pas. Ou reformulez ce qui vous a été dit pour vérifier que vous avez tous les deux la même compréhension.

Si un(e) ami(e) à vous est dans cette situation :

Dites-lui de poser des questions pour demander des explications. Rassurez-le (la) en préparant ensemble ces questions.

Soyez opaque. Créez la confusion mentale chez une personne et vous affaiblirez sa capacité de discernement.

Indice n°​11 - Votre opinion n’a pas d’importance

Si ce que vous dites est écarté avant même que vous ayez fini de parler, ce n’est pas bon signe non plus. Ca veut dire que votre opinion n’a pas d’importance…ni vous d’ailleurs.

Si vous êtes dans ce scénario, il se peut même que l’autre se moque souvent de vous. 

Ou alors, il (elle) peut minimiser tout ce que vous dites.

Parfois, il (elle) peut juste vous donner « l’ordre » de vous taire car ce que vous dites n’a pas sa place, ou est faux selon ses propres critères.

Solutions

Si vous êtes dans cette situation :

Vous êtes à un stade avancé d’une relation toxique. Prenez rendez-vous avec un professionnel qui définira avec vous un plan d’actions.

Si un(e) ami(e) à vous est dans cette situation :

Conseillez-lui la même chose que ci-dessus.

Si votre opinion auprès d'un autre n'a pas d'importance, il ne doit pas s'attendre à ce que le lien qui vous relie vous épanouisse.

Indice n°12 - Vous n’êtes plus joyeux(se) comme avant

Si vous avez perdu votre âme d’enfant et ja joie qui vous animait avant d’être en relation avec votre partenaire, c’est que quelque chose ne fonctionne pas dans cette relation.

Et si, en plus, vous vous sentez fatigué(e) ou épuisé(e) à son contact, alors il (elle) peut être responsable de votre lent affaiblissement. 

Cependant, il se peut aussi que vous soyez en légère dépression indépendamment de l’autre. C’est à vérifier.

Dans certaines relations toxiques, il arrive que le « toxique » épuise l’autre à force de discussions ou de disputes. 

En effet, la « victime », cherche par tous les moyens à trouver des solutions aux problèmes. Souvent, elle accepte même de se soumettre aux exigences de l’autre pour faciliter la relation.

Mais, quand tous ses efforts restent sans effet, elle en ressort épuisée.

Solutions

Si vous êtes dans cette situation :

Discutez-en avec un professionnel pour déterminez si votre absence de joie provient de lui (elle) ou de vous. Vous pourriez être en dépression.

Avec un professionnel, vous aurez un diagnostic fiable.

Si un(e) ami(e) à vous est dans cette situation :

Conseillez-lui la même chose que ci-dessus.

Prenons soin de notre âme d'enfant. Nourrissons-là. Car elle est la source de notre joie d'adulte.

Conclusion finale des 4 articles

Si vous êtes dans l’entourage de personnes potentiellement victimes d’un toxique, transmettez-leur cette série de 4 articles. Et discutez-en ensemble. Avec un peu de chance, ça devrait déclencher des prises de consciences chez lui (elle).

Ne vous énervez pas contre cette personne si elle tente de défendre son partenaire toxique. Elle est partiellement inconsciente de ce qui se joue réellement dans sa relation.

Dites-vous qu’elle est à la fois victime et responsable de sa situation.

Ne lui en voulez pas. Au contraire, soyez aimable et conservez le lien que vous avez avec elle afin qu’elle ne soit pas marginalisée.

Si c’est vous la victime, sachez que dans la plupart des cas, il est illusoire de vouloir changer la personne toxique. Car elle ne changera que si elle a vraiment envie ou besoin de changer.

J’ai personnellement essayé plusieurs fois avec plusieurs partenaires de « faire entendre raison » à l’autre. Mais, ça n’a pas marché.

En effet, dans un couple, chacun des deux a sa propre perception de la réalité et est convaincu que c’est l’autre qui a tort.

Donc, souvent les discussions tournent au pugilat verbal et tournent en rond.

Pour savoir si vous êtes dans un tel pugilat, comptez le nombre de fois ou l’autre vous dit « Oui, mais… ». A partir de 3 fois, je vous conseille vivement de ne plus chercher à « faire entendre raison ». Vous n’y arriverez pas car l’autre est « fermé(e) ».

Et puis souvent, il y a ce fameux « ego » qui s’en mêle et l’autre veut absolument avoir raison indépendamment su sujet discuté. Inutile de lutter contre cela ; c’est perdu d’avance.

Dans tous les cas, quand une relation toxique est installée depuis longtemps, ça veut dire que les habitudes sont prises. Il n’y a pas d’autre solution que de partir. C’est la seule façon pour prendre soin de soi.

Ne croyez pas que ce soit une conclusion négative. Au contraire, il y a de l’espoir. C’est espoir c’est vous ! Et c’est donc à vous de vous prendre en main de de vous occuper de vous car votre partenaire toxique ne le fera pas. Et il y aura toujours quelqu’un autour de vous pour vous aider.

Lisez également Avoir des relations plus épanouissantes (2ème partie) et Etes-vous sa priorité ? pour encore mieux comprendre comment être heureux dans une belle relations.

Être heureux(se) en couple n'est pas toujours facile.

Face à la difficulté, ne restez pas seul(e). Un coaching vous aide à accélérer votre transformation. Et ça vous donne de l'assurance dans vos relations avec les autres.

Grâce à un coaching, vous :

  • Vivez mieux vos relations
  • Accélérez vos changements 
  • Apprenez des techniques
  • Gagnez des ressources
  • Développez votre confiance
  • Appréciez mieux votre vie

90% des coachés estiment avoir atteint ou dépassé leurs objectifs

Vous avez aimé cet article, faites-en profiter vos amis.

Partagez !

Pour recevoir nos quiz, nouvelles videos et articles, abonnez-vous !

Vous avez une question ?

Laissez-nous votre message :

Suivez-nous !

Bruno RASCHETTI

Je suis un passionné de la relation humaine. Et quand, grâce à moi, deux proches peuvent dépasser leurs craintes et enfin établir une relation de qualité, alors je me sens utile. C‘est le service que j’ai envie de rendre au plus grand nombre en publiant sur Yumee.fr.