12 indices pour reconnaitre une relation toxique (3/4) - Yumee

Comment reconnaitre une relation toxique…et agir ? (3/4)

Reconnaitre une relation toxique et s'en sortir #3

Voici 12 indices pour reconnaitre une relation toxique. Et des solutions à chaque fois pour vous en sortir ou pour aider un(e) ami(e) à s’en sortir.

Si vous êtes directement concerné(e) par une relation toxique, n’espérez pas que votre partenaire change spontanément. 

Ca n’arrivera jamais ! C’est à vous de prendre en main votre bien-être.

Si c’est un(e) ami(e) qui est concerné(e), vous pouvez intervenir, mais c’est très délicat car cette personne n’est souvent pas consciente de sa situation ou, en tout cas, sous l’influence de son/sa partenaire toxique..

Donc, si vous voulez l’aider, soyez prudent(e) et adaptez votre démarche à son degré de dépendance à l'autre.

Ce sujet me touche personnellement car j’ai, moi-même, expérimenté en tant que victime des relations malsaines.

Ce que j’ai compris à la fin de ces relations, c’est que je ne prenais pas assez soin de moi…pour faire passer d’abord les besoins et les envies de ces partenaires toxiques.

Et, à la fin de ces relations, j’étais à chaque fois révolté de m’être laissé embarqué. Mais j'ai beaucoup appris sur moi et sur les autres.

Cette série de quatre articles est donc empreinte, en partie, de mes expériences personnelles.

Mon objectif est de permettre aux victimes potentielles de reconnaitre une relation toxique…et de leur insuffler assez de force pour en sortir.

Indice n°1 - Vous vous sentez mal

Indice n°2 - Il / elle vous coupe de vos amis, famille

Indice n°3 - Vous changez vos activités, habitudes

Indice n°4 - Vous pensez comme lui (elle)

Indice n°5 - ​Il (elle) est jaloux(se)

Indice n°6 - ​Il (elle) contrôle la relation (et donc vous !)

Indice n°7 - Vous êtes dépendant(e) émotionnellement

Si l’autre vous manque tout le temps, c’est un signe que vous êtes dépendant(e) émotionnellement. Comme quand on est addict à une drogue que nous cherchons à obtenir par tous les moyens.

Il est possible que votre humeur dépende de la relation que vous avez ensemble. Quand tout va bien entre vous, vous allez bien. Et quand vous sous êtes disputés, vous vous sentez mal et êtes associal(e).

C’est donc une relation en dent de scie. Un coup vous allez bien, un coup vous allez mal. 

Si l’un des deux, ou les deux sont actifs dans la mise en oeuvre de ces balanciers émotionnels, il s’agit d’une relation sado-maso : « un coup je te fais mal, un coup je caresse ».

Si vous avez l’impression de subir ces hauts et ces bas, alors vous êtes dans une relation toxique.

Solutions

Si vous êtes dans cette situation :

Les changements d’état mental démarrent toujours de la même manière : il (elle) vous fait une remarque qui vous fait réagir et qui déclenche une dispute qui contient toujours les mêmes séries de remarques.

Donc vous alliez bien et soudainement vous vous sentez mal.

Repérez ces signes. En cas de difficulté, faites-vous aider par un professionnel pour les repérer.

Quand vous aurez identifié les déclencheurs, ils vous serviront d'alerte pour ne pas rentrer dans le jeux de l’autre.

Sachez que c’est juste une demi mesure car vous n’aurez pas réglé le problème psychologique qui est à la base de ce comportement. A savoir, qu'est-ce que l'autre cherche à régler chez lui en déclenchant ces disputes régulièrement ? C’est aussi pour répondre à cette question qu’un professionnel vous serait très utile.

Si un(e) ami(e) à vous est dans cette situation :

Dirigez-le (la) directement vers un professionnel car, même  si vous lui expliquez la procédure ci-dessus, ça sera difficile.

En effet, la manipulation mentale qui est en oeuvre ici sera plus facilement dénouée par un professionnel.

Par ailleurs, ce dernier apportera un soutient psychologique à la victime.

La dépendance émotionnelle est une drogue comme les autres : pendant un temps, elle vous fait croire que vous êtes heureux. Et le reste du temps vous êtes malheureux.

Indice n°8 - Vous n’arrivez pas à dire NON

Quand vous n’arrivez pas à dire NON et que vous n’avez comme seul choix que de vous soumettre, alors vous êtes dans une relation toxique.

Vérifiez si, chaque que vous avez dit OUI, vous auriez voulu dire NON mais que vous n'avez pas réussi...ou pas osé.

Faites cela pour les événements de la semaine dernière, puis le mois dernier…puis les 12 derniers mois. Ce décompte vous permettra de voir ou vous en êtes.

Solutions

Si vous êtes dans cette situation :

Commencez par dire des petits « NON » afin d’y aller doucement et de réhabituer votre partenaire à vos NON.

Et augmentez le niveau.

Si vous faites face à de la résistance, prenez contact avec un professionnel. Il vous aidera à vous affirmer.

Si un(e) ami(e) à vous est dans cette situation :

Proposez-lui la même procédure que ci-dessus.

Si vous me dites pas NON à quelque chose, vous dites OUI à autre chose. 

Indice n°9 - Il (elle) se comporte mal avec les autres

Si il (elle) se comporte mal régulièrement avec les autres…il y a des chances qu’un jour ça soit avec vous. 

Ca peut être soit avec ses enfants, soit avec ses parents, soit avec d’autres amis, soit avec des collaborateurs à son travail, soit avec son chien, …

Soyez observateur (trice) et vigilant(e) au début d’une relation. C’est peut-être le signe que vous démarrez une relation qui va devenir toxique.

Solutions

Si vous êtes dans cette situation :

Vérifiez s’il (elle) se comporte mal régulièrement. Discutez-en…mais il est probable qu’il (elle) aura des arguments « logiques » pour justifier son attitude. Ne les prenez pas pour argent comptant. Personne n'a le droit de se comporter "méchamment" avec les autres.

Si un(e) ami(e) à vous est dans cette situation :

Alertez votre ami(e) afin qu’il (elle) ne rentre pas, tête baissée, dans une relation qui ne lui sera pas salutaire.

Celui qui se comporte mal avec les gens, se comportera mal avec vous !

(...et inversement)

Indice n°10 à 12 ... A venir dans 1 prochain article

Conclusion

Quand vous êtes seul(e) au calme, demandez-vous si votre relation vous plait tous les jours. Si vous êtes heureux (se).

Et si c’était à refaire, est-ce que vous feriez la même chose avec lui (elle) ?

Si vos réponses à ces trois questions sont NON, dites-vous bien que vous n’avez qu’une seule vie…et que c’est la vôtre.

Et que votre devoir est de prendre soin de vous et non pas de faire plaisir à votre partenaire.

Lisez également Avoir des relations plus épanouissantes (2ème partie) et Etes-vous sa priorité ? pour encore mieux comprendre comment être heureux dans une belle relations.

Être heureux(se) en couple n'est pas toujours facile.

Face à la difficulté, ne restez pas seul(e). Un coaching vous aide à accélérer votre transformation. Et ça vous donne de l'assurance dans vos relations avec les autres.

Grâce à un coaching, vous :

  • Vivez mieux vos relations
  • Accélérez vos changements 
  • Apprenez des techniques
  • Gagnez des ressources
  • Développez votre confiance
  • Appréciez mieux votre vie

90% des coachés estiment avoir atteint ou dépassé leurs objectifs

Vous avez aimé cet article, faites-en profiter vos amis.

Partagez !

Pour recevoir nos quiz, nouvelles videos et articles, abonnez-vous !

Vous avez une question ?

Laissez-nous votre message :

Suivez-nous !

Bruno RASCHETTI

Je suis un passionné de la relation humaine. Et quand, grâce à moi, deux proches peuvent dépasser leurs craintes et enfin établir une relation de qualité, alors je me sens utile. C‘est le service que j’ai envie de rendre au plus grand nombre en publiant sur Yumee.fr.