12 indices pour reconnaitre une relation toxique (1/4) - Yumee

Comment reconnaitre une relation toxique…et agir ? (1/4)

Reconnaitre relation toxique #1

Voici 12 indices pour reconnaitre une relation toxique. Et des solutions à chaque fois pour vous en sortir ou pour aider un(e) ami(e) à s’en sortir.

Si vous êtes directement concerné(e), n’espérez pas que votre partenaire change spontanément. 

Ca n’arrivera jamais ! C’est à vous de prendre en main votre bien-être.

Si c’est un(e) ami(e) qui est concerné(e), vous pouvez intervenir, mais c’est très délicat car cette personne n’est souvent pas consciente de sa situation ou, en tout cas, sous l’influence de son/sa partenaire toxique..

Donc, si vous voulez l’aider, soyez prudent(e) et adaptez votre démarche à son degré de dépendance à l'autre.

Ce sujet me touche personnellement car j’ai, moi-même, expérimenté en tant que victime des relations malsaines.

Ce que j’ai compris à la fin de ces relations, c’est que je ne prenais pas assez soin de moi…pour faire passer d’abord les besoins et les envies de ces partenaires toxiques.

Et, à la fin de ces relations, j’étais à chaque fois révolté de m’être laissé embarqué. Mais j'ai beaucoup appris sur moi et sur les autres.

Cette série de quatre articles est donc empreinte, en partie, de mes expériences personnelles.

Mon objectif est de permettre aux victimes de telles relations de prendre conscience de la nature réelle de leur relation…et de leur insuffler assez de force pour en sortir.

Indice n°1 - Vous vous sentez mal

Dans une relation toxique, votre partenaire vous juge et définit qui vous êtes. C’est sa façon à lui/elle de vous enfermer.

Au début, c’est très subtil et vous ne vous en rendez pas compte. Donc, vous acceptez ce qui vous est dit. Vous lui donnez raison. Et surtout, au début d’une relation, tout est beau et génial…surtout l’autre que vous idéalisez.

Et petit à petit, d’acceptation en acceptation, ses jugements s’en prennent à votre identité et à vos capacités à tel point que vous doutez de vous.

Il/elle vous fait des remarques sur votre façon de vous habiller, de parler aux gens, de cuisiner, sur votre poids…et même sur votre façon de manger votre soupe !

Souvent, il/elle vous explique que c’est pour votre bien et que ce ne sont pas des critiques.

Mais, au final, il/elle démontre que vous n’êtes pas à la hauteur et que lui/elle a plus de valeur que vous.

Ces remarques vous blessent…si vous avez la force de les rejeter, vous vous disputez. Souvent et de plus en plus…peut-être jusqu’à finir par rompre.

Sinon, vous acceptez ces marques de « bienveillance » de sa part en vous disant qu’il / elle doit surement avoir raison.

Au final, vous n’êtes par heureux(se) du tout. Il arrive un jour où vous n’avez plus du tout confiance en vous, vous vous sentez nul(le), sans valeur.

Vous devenez l’ombre de qui vous étiez.

Solutions

Si vous êtes dans cette situation :

Refusez dès le début ses « marques de bienveillance » et demandez à avoir des échanges respectueux de qui vous êtes et qui vous donnent de l’énergie. Car on peut faire des remarques sans que l’autre se sente nul.

Si un(e) ami(e) à vous est dans cette situation :

Sortez-le (la) en lui montrant d’autres types de relation. Invitez-le (la) au cinema, au restaurant, à des brunchs. Faites-lui se rendre compte que ce qu’il/elle vit dans sa relation n’est pas « Normal ».

Si vous vous sentez mal dans votre couple, c'est qu'il y a quelque chose à changer. Et c'est à VOUS de faire en sorte que ça change.

Indice n°2 - Il / elle vous coupe de vos amis, famille

Il/elle veut être la personne la plus importante pour vous. Son souhait, c’est une relation exclusive.

Donc, vos amis ou votre famille que vous aimez sont des obstacles.

Par conséquent, son objectif c’est de les éliminer de votre cercle de relations.

De plus, si vous étiez proche d’eux, ils pourraient vous alerter sur le caractère réel de votre partenaire.

Personnellement, j’ai eu une amie qui, très rapidement, a détesté ma mère alors que tout le monde l’adore. A tel point qu’après un séjour d’une semaine chez moi durant lequel cette femme et ma mère ont cohabité, elle a réussi à faire pleurer ma mère de 72 ans.

A ce sujet, il y a une très jolie chanson de Justin Bieber intitulé « Love Yourself » que je vous traduis en partie.

Il dit

« Quand tu me disais que tu haïssez mes amis, le seul problème était avec toi, pas avec eux »

«  Et chaque fois que tu me disais que mon opinion était fausse, tu essayais de me faire oublier d’où je venais »

«  Pour toutes les fois où tu me faisais sentir petit »

« Je ne me suis jamais senti si bas, et vulnérable »

« Je devais être fou pour te laisser abattre mes murs »

Solutions

Si vous êtes dans cette situation :

Continuez à voir les mêmes personnes qu’avant et que vous aimez. Faites-vous de nouveaux amis et pas seulement des amis communs. Prenez du temps pour sortir seul(e) avec ces amis.

Si un(e) ami(e) à vous est dans cette situation :

Maintenez le lien d’amitié que vous aviez. Sortez-le (la) en lui faisant découvrir de nouveaux amis.

Isolez quelqu'un du contact des autres et vous en ferez un parfait esclave.

Indice n°3 - Vous changez vos activités, habitudes

Dans une relation toxique, il est fréquent que l’autre vous demande, très indirectement au début de la relation, de mettre votre énergie au service de la satisfaction de ses besoins ou envies.

En vous disant par exemple « Fais-moi plaisir, tu peux faire cela pour moi ? ».

Donc, votre temps devient une ressource pour lui/elle. Du coup, vous n’en avez plus assez pour faire ce que vous aviez l’habitude de faire avant : le sport que vous aimiez, vos activités associatives, vos réunions familiales,…

Par ailleurs, il/elle est surement réticent(e) à ce que vous voyez d’autres hommes ou femmes à travers vos activités qui seront qualifiées de « perte de temps ». 

Vérifiez toutes les habitudes que vous avez changées depuis que vous le/la connaissez. Et demandez-vous si c’est vous qui vouliez vraiment changer cela ou c’est plutôt à cause de lui/elle vous vous les avez arrêtées.

Solutions

Si vous êtes dans cette situation :

Si vous aimiez les activités que vous avez cessées, revenez-y pour avoir du plaisir en dehors de votre relation. 

Si un(e) ami(e) à vous est dans cette situation :

Invitez-le(la) à participer à de nouvelles activités pour lui montrer ce qu’il est possible de faire en dehors de sa relation.

Si ma façon de m'habiller ne te convient pas, tourne la tête.

Indice n°4 à 12 ... A venir dans 3 prochains articles

Conclusion

Gardez toujours le contact avec vos amis et votre famille. Ecoutez ce qu’ils vous disent à propos de votre relation. S’ils sont nombreux à vous dire la même chose, c’est peut-être qu’ils ont raison.

Votre situation ne peut pas les laisser indifférents. Ils veulent vous aider. Voyez ce qu’ils proposent pour l’améliorer ou pour la changer définitivement.

Lisez également Avoir des relations plus épanouissantes (2ème partie) et Etes-vous sa priorité ? pour encore mieux comprendre comment être heureux dans une belle relations.

Être heureux(se) en couple n'est pas toujours facile.

Face à la difficulté, ne restez pas seul(e). Un coaching vous aide à accélérer votre transformation. Et ça vous donne de l'assurance dans vos relations avec les autres.

Grâce à un coaching, vous :

  • Vivez mieux vos relations
  • Accélérez vos changements 
  • Apprenez des techniques
  • Gagnez des ressources
  • Développez votre confiance
  • Appréciez mieux votre vie

90% des coachés estiment avoir atteint ou dépassé leurs objectifs

Vous avez aimé cet article, faites-en profiter vos amis.

Partagez !

Pour recevoir nos quiz, nouvelles videos et articles, abonnez-vous !

Vous avez une question ?

Laissez-nous votre message :

Suivez-nous !

Bruno RASCHETTI

Je suis un passionné de la relation humaine. Et quand, grâce à moi, deux proches peuvent dépasser leurs craintes et enfin établir une relation de qualité, alors je me sens utile. C‘est le service que j’ai envie de rendre au plus grand nombre en publiant sur Yumee.fr.